Fatigue, le bon, la brute et le truand

Un phénomène physiologique protecteur longtemps négligé par le corps médical et la recherche. Elle peut révéler des pathologies réelles.
Le mot « fatigue » est un mot à tiroirs comprenant des nuances. Il est donc plus juste de parler « des » fatigues plutôt que « de la » fatigue.
Quels maux peuvent se cacher derrière cette sensation ? Comment la- les mesurer ?
Le thème de cette émission est dans la continuité de « Sciences sur le Pouce », un événement de l’Université du Mans. Vous pouvez retrouver un article à ce sujet sur notre site.