Chronique du mardi 29 juin 2021

Dimanche dernier avait lieu le second tour des élections régionales. En Nouvelle-Aquitaine, c’est le président socialiste sortant Alain Rousset qui était en tête, avec 39,51% des voix. Alors prime au sortant ou identité politique de gauche de la récente région Nouvelle-Aquitaine ? Comment expliquer le clivage entre les deux listes ayant remporté le plus grand nombre de voix, la deuxième étant celle d’Edwige Diaz (Rassemblement National) ? Le politologue Thomas Marty est l’invité de Florette Stoeckle (RCF Limousin).