13/14 : lundi 14 juin 2021

« Ça vous jazouille ou ça vous gratouille  » Monsieur d’Hauteville aujourd’hui ? Les deux mon capitaine. Il nous raconte l’histoire du titre « Just a gigolo ». La chanson est à l’origine un tango composé à Vienne en 1929 dont la musique est de l’italien Leonello Casucci et les paroles de l’autrichien Julius Brammer. Le morceau, devenu rapidement un succès international, sera traduit dans de nombreuses langues. C’est Louis Prima qui en a fait un succès international en 1956 lorsqu’il ajoute à la suite « I ain’t got nobody ». Philippe en profite pour nous faire découvrir la vie de ce chanteur, auteur-compositeur et trompettiste de jazz américain né en 1910 à La Nouvelle-Orléans qui a intégré avec bonheur plusieurs orchestres dans une carrière très riche. Non, Louis Prima n’était pas l’homme d’un seul morceau.

Pierre se réjouit de la sortie de six films d’horreur et de science-fiction français sur les écrans entre mai et juin. Nos petits frenchies s’attaquent avec brio à un genre dominé par les américains et les anglo-saxons. « Le Dernier Voyage » de Romain Quirot et « Méandre » de Mathieu Turi, sortis en mai, sont encore en salle. « La Nuée » de Just Philippot , « Les Animaux anonymes » de Baptiste Rouveure, « The Deep House » et « Teddy » sont à découvrir en juin. Frissons garantis. Les synopsis sont à écouter dans le podcast ci-dessus.

Autre sortie, musicale celle-ci, le documentaire événement « Crock of Gold » consacré à Shane MacGowan,  chanteur et auteur-compositeur des Pogues, réalisé par Julian Temple. Gorgé d’images d’archives inédites, d’interviews et de performances live, ce film retrace la vie du leader d’un groupe  au succès planétaire qui avait su si brillamment combiner la musique traditionnelle irlandaise avec l’énergie viscérale du punk rock. Une réussite.

Et c’est le moment tant attendu de se délecter des brèves insolites du magicien Tom Hannane ! Au menu : un pêcheur recraché par une baleine, un homme retrouvé dans un immense ventilateur et le prénom le moins populaire aux États-Unis est … dans le podcast. 😉