Chronique du mercredi 12 mai 2021


Pour la première fois depuis 1951, une loi favorable aux langues régionales a été adoptée par l’Assemblée Nationale et le Sénat en avril dernier. La Loi Molac du nom du Député qui l’a déposée, prévoit entre autres d’autoriser l’enseignement immersif dans l’école publique, ou encore de favoriser la signalisation bilingue. Mais alors que la France avait retrouvé son accent régional le 8 avril dernier, soixante députés LREM ont déposé un recours contre cette loi. Charline Claveau ne comprend pas la saisine du Conseil constitutionnel. Alors qu’elle travaille à la création de classes bilingues français occitan dans l’école publique, pour elle c’est l’épisode de trop. Ils ont porté leur recours sur l’article le moins bien voté. Ecoutez Charline Claveau, la présidente de l’Office public de la langue occitane, au micro Kaolin FM de Christophe Gourcerol.