Journal de Corrèze du 16 juin 2020

– « Le plus illustre des Corréziens ». C’est ainsi que Jacques Chirac parlait d’Henri Queuille. Cet ancien homme d’État est mort il y a cinquante ans. Retour sur son parcours à l’occasion d’une exposition qui lui est dédiée à Neuvic, son village natal.

– Il y a cinq ans l’Institut Médico Educatif de Sainte-Fortunade était l’objet d’une affaire d’harcèlement moral et sexuel. Le cas est étudié aujourd’hui au tribunal correctionnel de Tulle.

– C’est une histoire qui émeut les Corréziens depuis un an maintenant. Mais que devient Maurice le sanglier, recueilli par un couple en 2014 ? Malheureusement, son sort semble être scellé malgré un nouveau soutien inattendu.

Le président du Conseil Départemental Pascal Coste lors du vernissage de l’exposition « Le plus illustre des Corréziens » dédiée à Henri Queuille. Musée de la Résistance, Neuvic.