Chronique du 7 janvier 2020

Anticiper les conséquences sur les activités humaines de l’érosion du vivant et de la dégradation de la biodiversité.
Tel est l’objectif du comité scientifique sur la biodiversité, dénommé « Écobiose », que la région Nouvelle-Aquitaine a mis en place fin 2017, et qui a rendu public ses travaux le 2 décembre. La Région s’appuie sur ces travaux pour orienter sa politique en matière d’agro-écologie et de protection des espaces naturels.
Nicolas Thierry vice-président du conseil régional en charge de l’environnement et de la biodiversité.