Oyez Oyez Citoyliens : Appel d'Urgence d'Amnesty

AMNESTY INTERNATIONAL LANCE UN APPEL D’URGENCE

Danelly Estupiñan défend les droits de la population d’origine africaine à Buenaventura, dans le département du Valle del Cauca, au sein de l’association Processus des Communautés Noires (Proceso Comunitario Negro). Depuis sept mois, Danelly est surveillée par des inconnus, au départ une fois par jour et uniquement chez elle, et depuis la semaine dernière, deux fois par jour et dans tous les lieux où elle se rend. Ces inconnus surveillent Danelly mais aussi les membres de sa famille, prennent des photos et des vidéos de leurs activités. Nous
demandons au bureau du procureur d’ouvrir sans attendre une enquête sur ces faits en vue d’assurer la protection de Danelly.

POUR PASSER A L’ACTION

ENVOYEZ UN APPEL EN UTILISANT VOS PROPRES MOTS OU EN VOUS INSPIRANT DU MODÈLE DE LETTRE CI-DESSOUS
Procureur Général
Sr. Fabio Espitia Garzón
Fiscal General de la Nación (e)
Diagonal 22B No. 52-01 Bogotá, D. C., Colombie
Fax : 57(1) 570 20 00 – 57(1) 414 90 00
Email : denuncie@fiscalia.gov.co
Copie à :
Ambassade de Colombie
22 rue de l’Elysée – 75008 Paris
Tél : 01 42 65 46 08 – Fax : 01 42 66 18 60
Courriel : eparis@cancilleria.gov.co
efrancia@cancilleria.gov.co
Tarifs postaux pour la Colombie : Lettre internationale

Monsieur le procureur général,
Je vous écris au sujet des récents événements concernant la sécurité de la défenseure des droits humains Danelly Estupiñan, à Buenaventura, qui fait l’objet d’une surveillance constante de la part d’individus non identifiés depuis décembre 2018. Danelly a signalé ces faits au bureau du procureur, mais son inaction a mené à un renforcement très inquiétant de cette
surveillance, qui est passée d’une ou deux fois par jour chez elle uniquement, à tous les endroits où elle se rend.
Je vous invite à ouvrir sans délai une enquête impartiale et approfondie sur la surveillance dont Danelly Estupiñan fait l’objet, en prenant en compte son rôle en tant que défenseure des droits humains et en adoptant une approche fondée sur le genre pour assurer sa sécurité. En outre, je vous engage à vous coordonner avec les autorités concernées pour faire émerger un environnement porteur afin qu’elle puisse poursuivre son courageux travail en faveur des droits humains.
Veuillez agréer, Monsieur le procureur, l’expression de ma haute considération,